Le terme Home-cinéma a été galvaudé et employé à tort et à travers depuis des années. Certains appellent home-cinéma,  une télévision un peu évoluée avec un caisson de basse et 2 satellites. Nous sommes très loin de ce qu’est un home cinéma. Un home cinéma ou « cinéma privé » ou « salle de cinéma privé » doit correspondre à certains critères précis pour mériter ce label :

  • Une salle dédiée
  • Un projecteur de qualité
  • Un système audio de qualité
  • Un décor adapté
  • Des fauteuils de qualité.

Sans ces éléments, on ne peut pas parler de home cinéma.

La salle dédiée pour un home cinéma

  • La salle dans laquelle vous allez installer votre home cinéma doit correspondre à certains critères : une surface suffisante ; une salle de 40m2 est un minimum pour installer 2 rangées de fauteuils.
  • Le plafond doit être suffisamment haut pour permettre l’installation d’ un dégradé de fauteuils. Les spectateurs assis au 2ème voir au 3ème rang ne doivent pas être gênés par les rangs placés devant, et ils doivent pouvoir se lever sans se cogner la tête dans le plafond.
  • La salle doit être traitée visuellement et acoustiquement.
    • Du point de vue acoustique, la salle ne doit pas dégrader les sons graves sans pour autant estomper les sons aigus. Un mélange subtil de panneaux réfléchissants et de panneaux absorbants placés suivant une étude acoustique de la salle permet de rendre un son parfait.
    • La moquette, le revêtement des murs, le plafond, les éclairages, permettent une finition parfaite pour une salle de cinéma privée.

Le projecteur du home cinéma

C’est, bien entendu, l’élément principal pour un home cinéma. Les progrès techniques permettent, aujourd’hui, une qualité professionnelle pour du matériel destiné aux particuliers. L’apparition de la 4K, les ampoules de plus en plus performantes, l’apparition des techniques de source lumineuse laser, entrainent l’apparition d’un matériel très performant. Un home cinéma se doit d’être équipé d’un projecteur au summum de la qualité.

Le son d’un home cinéma.

Le son a évolué depuis l’apparition du dolby. D’abord en 5.1, c’est-à-dire, 2 enceintes stéréo délivrant la majeurs partie du son, un caisson de basse central pour la puissance et des satellites pour les effets. Aujourd’hui,  on peut installer un mur d’enceintes derrière un écran perforé, et autant de satellites que l’on veut. Naturellement, l’amplification, la pré-amplification et tous les éléments pour le traitement du son doivent etre au niveau maximum de qualité.

Les fauteuils d’une salle de home cinéma

Ils participent également à la qualité du home cinéma. L’assise doit être confortable,

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *